Régime cétogène : Tout savoir sur cette diète minceur kéto

Dédié auparavant aux traitements des épileptiques,des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de cancers, le régime cétogène sert maintenant à d’autres fins. Plus d’un l’adopte en effet pour sa capacité à permettre de perdre du poids, donc à affiner la silhouette. Qu’est-ce que le régime cétogène ? Comment fonctionne-t-il et quels avantages en tire-t-on ? Ce sont autant de questions dont vous trouverez les réponses ci-après.

Qu’est-ce le régime cétogène ?

Le régime keto est différent du régime à base de Healthy Life Garnicia. En effet, ce programme est tire son nom de l’anglais ketogenicdiet qui est un régime alimentaire célèbre et qui fait de nombreux adeptes actuellement. Pour cause, il est réputé pour son action qui permet de perdre du poids en un temps record sans trop de privation. Il se base en effet sur une alimentation très riche en lipides, mais très pauvre en glucides. Le but est de pousser le corps à entrer dans un état de cétose naturel qui consiste à se servir de ses réserves de lipides pour puiser de l’énergie. Si d’habitude, le corps compte sur ses glucides pour bien carburer, une fois que ceux-ci manquent, il se tourne vers les lipides. Un tel changement d’alimentation ne manque pourtant pas de provoquer certains troubles jusqu’à ce que l’organisme s’y adapte complètement, d’où l’état de cétose.

Régime cétogène avis

Comment fonctionne le régime cétogène ?

L’objectif du régime kéto est de provoquer des changements hormonaux dans le corps. En effet, il pousse le cerveau à émettre des signaux qui incitent l’organisme à puiser de l’énergie dans les lipides. Si normalement, l’alimentation quotidienne se compose en grande partie de glucides pour satisfaire aux besoins en ce nutriment du corps, il en est tout autre avec ce régime cétogène. En bannissant des repas les ingrédients qui en contiennent, même en très petite quantité, on arrive à pousser le corps à se tourner vers les lipides. Ces derniers lui serviront dorénavant pour fonctionner correctement, que ce soit pour les efforts physiques ou les efforts intellectuels. Faire du sport ou se concentrer sur le travail ou les études nécessite en effet une certaine quantité d’énergie qu’on trouve facilement dans les sucres. Il suffit de constater l’envie de grignotage de sucreries quand on est en plein effort. Avec le régime cétogène, après le sevrage du sucre, le corps va faire des lipides sa nouvelle source d’énergie.

Quels avantages en tire-t-on ?

Grâce à la diète minceur kéto, le corps se défait progressivement de son taux de sucre, surtout celui artificiel, le premier responsable de nombreuses maladies. Cette substance est prouvée  être à l’origine du syndrome de côlon irritable, de l’intolérance alimentaire, du vieillissement cellulaire, de l’acné, du diabète, etc. C’est pourquoi il n’y a rien de mieux que d’en priver l’organisme pour se sentir bien et en bonne santé. Finis ainsi les risques de diabète, de maladies comme l’épilepsie, la maladie d’Alzheimer, de cancer, de problèmes de peau tels que le psoriasis ou l’acné. Attention, il ne faut pas confondre ce régime avec Dieti Natura.

Sans sucre, le corps perd aussi progressivement son excédent de graisse pour une perte de poids rapide et conséquente. Le corps gagne ainsi en énergie quoique certains effets désagréables peuvent être ressentis au début de ce régime cétogène.

Quels sont ses effets indésirables ?

S’étant habitué à recevoir le taux de sucre dont il a besoin tous les jours, le corps peut réagir difficilement à ce changement brusque. Il émet ainsi des signes de fatigue passagers plus ou moins graves selon chaque individu. On en cite la grippe cétogène qui dure de 3 jours à une semaine accompagnée de frissons au début et de sensations de fatigue ensuite. La personne éprouve des douleurs musculaires, a de la fièvre avec une température corporelle qui peut atteindre les 40 °C. Elle peut présenter une toux sèche, avoir un écoulement nasal, des maux de tête et de gorge, etc. Bref, ce sont les réactions naturelles du corps face au manque de sucre, mais auquel il doit faire face. Certains de ces symptômes peuvent ainsi durer plus de deux semaines environ.

Régime cétogène test

Quelle doit-être sa durée ?

Quant à la durée de ce régime minceur kéto, cela dépend des motivations de chacun. Concrètement, aucune durée n’est fixée pour les personnes qui souhaitent perdre du poids afin de se sentir bien dans leurs corps. Au contraire, elles doivent même adopter le régime cétogène comme un mode de vie sain et en faire leurs habitudes. Chez les malades qui l’adoptent pour des raisons purement thérapeutiques, le régime ne doit durer que quelques semaines pour traiter efficacement les symptômes légers. Il faut pourtant le suivre des années entières en cas de maladie chronique.

Comment le mener à bien ?

Le régime kéto consiste donc à adopter une alimentation riche en lipides, mais pauvre en glucides avec une quantité constante en protéines. Cela veut dire une alimentation composée uniquement de 50 g de glucides, l’équivalent de 5 % des calories ingérées, de 75 % de lipides et 20 % de protéines. Elle diffère ainsi de l’alimentation habituelle avec un taux de glucides plus élevé.

Dans ce régime cétogène, il faut privilégier les poissons, les fruits de mer, la viande, les œufs, la volaille, le beurre, les huiles végétales et les olives. Il faut aussi plébisciter les noix, l’avocat, l’huile de coco et le beurre de cacahuète. Il en est de même pour le lait, les yaourts nature, le vin, le café ou le thé, mais sans sucre.

Par contre, les légumes riches en glucides tels que carotte, maïs, panais, pomme de terre, patates douces, betterave, courge, pois, légumineuses et fruits sucrés sont à bannir. C’est aussi le cas pour les jus de fruit, le miel, le sirop d’étable, les confitures, les fromages frais et à pâte molle, bref, tout ce qui contient du sucre, même naturel.

Quels sont ses inconvénients ?

En dépit de ses bienfaits, le régime cétogène a ses quelques revers de la médaille, la raison d’en parler d’abord à votre médecin avant de l’entamer. Il peut en effet aggraver les problèmes cardiovasculaires comme il peut favoriser la constipation à cause du manque en fibres de l’alimentation. Il n’est pas non plus fait pour ceux qui font déjà l’objet de troubles hépatiques. Les carences en vitamines provoquées par ce régime peuvent aussi engendrer d’autres dégâts sauf si on les compense d’une autre manière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *