Konjac

Konjac : Guide complet concernant ce produit minceur !

La nature nous a dotées de nombreuses solutions nous permettant de préserver notre bien-être. Parmi celles qui sont efficaces pour retrouver son poids de forme se trouve le Konjac. Ce produit se trouve actuellement dans de nombreux compléments alimentaires pour sa capacité à faire atteindre un objectif minceur. Pour bien profiter de ses vertus amincissantes cependant, il est important de mieux le connaître.

Konjac : présentation générale

Avant de devenir un allié incontournable dans l’univers de l’amincissement, le Konjac était un fruit caractéristique de l’extrême orient, notamment du Japon. Faisons un focus sur  son origine et propriétés, ses caractéristiques et sa composition.

  • Origine et propriétés

Connu également sous les appellations de palme du serpent et de konnyaku, le konjac est une plante faisant partie de la famille des Araceae. On en trouve notamment au Japon, en Corée, en Chine et en Vietnam. Depuis qu’il a été cultivé au XVIIIe siècle au Japon, il est reconnu comme étant une plante à vertu thérapeutique, permettant notamment d’apaiser les brûlures, les troubles intestinaux et la toux. Jusqu’à très récemment dans le même pays, par ailleurs, on y voit même une arme redoutable contre le cancer. Et depuis quelques décennies, le konjac est devenu un allié-minceur du fait de ses effets coupe-faim, détoxifiants et stabilisant le taux de cholestérol.

  • Les caractéristiques

Le Konjac n’a pas besoin d’une importante surface pour pousser et s’accroître. Il se contentera largement d’un petit espace. Son développement commence  sous la terre à travers un rhizome qui pourra avoir une largeur de 25cm et s’apparenter à un bulbe.

Il n’est pas difficile de reconnaître la plante dès le premier regard, cela grâce à ses feuilles bipennées pouvant disposer d’un diamètre de 1 mètre. La longueur des feuilles de la plante peut parfois frôler les 55 cm.

  • La composition

Le konjac doit surtout son renom dans le monde de l’amincissement à son rhizome qui est reconnu pour sa capacité à préserver ou faire perdre des kilos. Cet élément est en effet composé essentiellement d’amidon et de glucomannane. Ce qui explique le fait qu’il soit moins calorique. En effet, seulement 3 calories sont obtenues de 100 grammes de konjac.

konjac-minceur

Konjac : ses effets indispensables pour l’amincissement

Pour permettre ses consommateurs de perdre du poids, le Konjac propose 5 actions bienfaisantes : brûle-graisse, réduction de glycémie, coupe-faim, effet ventre plat, réduction de cholestérol.

  • Effet brûle-graisse

Des études scientifiques effectuées plus récemment ont donné la possibilité de savoir que le glucomannane de konjac contribue à l’oxydation des graisses et permettent ainsi de réduire significativement leur stock dans l’organisme. Certes, l’efficacité est plus réduite par rapport à d’autres ingrédients coupe-faim, mais suffit pour les personnes dont le stock est moins fourni.

  • Effet régulateur de glycémie

Les diabétiques ne sont pas les seuls qui doivent s’intéresser à ce détail. Il y a aussi les individus voulant mieux contrôler leur poids et/ou affiner leur silhouette. Tout repas provoque un accroissement du taux de sucre dans le sang. A un niveau trop élevé cependant, ce dernier pourra être à la source d’un entassement d’une quantité trop importante de graisses, le pancréas sécrétant de l’hormone insuline. Heureusement qu’il est possible de contrôler ce taux avec le konjac.

  • Effet coupe-faim

Le konjac se distingue d’un bon nombre de ses concurrents pour sa richesse en fibres. On sait que cet élément permet d’atteindre rapidement une sensation de satiété. En prenant régulièrement de konjac donc, sous forme de repas ou de compléments alimentaires, une personne sera capable d’éviter le grignotage entre les repas et ses dérives.

  • Effet ventre plat

Les fibres qu’on trouve à une bonne teneur dans le konjac n’ont pas pour seul apport la fourniture de sensation de satiété. Favorisant une bonne digestion et un meilleur transit, ils mettent à l’abri des ballonnements et des constipations. Ce qui permet donc d’obtenir un ventre-plat, notamment si le sujet prend la peine de bien surveiller son alimentation.

  • Effet réducteur de Cholestérol

Le konjac ne se contente pas de mettre un terme au surpoids. Il agit aussi sur les conséquences de ce dernier. Plusieurs études ont ainsi permis de confirmer que cette plante contribue aussi à la réduction du taux de mauvais cholestérol et au contrôle de celui des triglycérides. Elle constitue donc une meilleure arme pour la prévention de l’hypertension et des maladies cardiaques.

Konjac : comment profiter de ses vertus amincissantes ?

Konjac  régime

Pour bénéficier des propriétés amincissantes du Konjac, il est important de savoir sous quelle forme le consommer et où en trouver. Il est aussi utile de connaître les quelques désagréments pouvant être liés à sa consommation.

  • Sous quelles formes en prendre ?

Plusieurs options sont possibles, mais la meilleure reste la consommation du konjac sous forme de complément alimentaire en gélules. Il ne faut tout de même pas dépasser la dose quotidienne de 4000  mg, à repartir sur les 3 principaux repas de la journée. Le meilleur moment de la prise reste tout de même celui qui précède ses repas, en veillant notamment qu’il y a une durée d’1h avant ces derniers.

On peut aussi consommer le Konjac sous forme de poudre pour profiter de ses propriétés amincissantes. Dans ce cas, il pourra directement être dilué dans ses mets. Rien n’empêche aussi d’opter pour des vermicelles de konjac ou de nouilles de konjac.

  • Où en acheter ?

Pour trouver des produits amincissants à base de konjac, on peut se rendre en pharmacie (physique en ligne), dans des boutiques spécialisées ou dans des magasins ayant pour vocation la vente de compléments alimentaires. En choisissant la première option cependant, il faut être prêt à débourser plus d’argent, les produits proposés en pharmacie étant plus chers, bien que souvent sous-dosés.

  • Quels peuvent être les désagréments liés au produit ?

On ne peut qualifier le Konjac et les produits amincissants comme le PhenQ de « dangereux ». Cela n’empêche cependant pas les fabricants à bien inviter les utilisateurs à la soumission aux conditions d’utilisation. Parmi celles-ci figurent notamment l’accompagnement de la consommation par de l’eau pour éviter un étouffement et/ou un blocage de la gorge, de l’œsophage ou de l’intestin.

Quelques effets indésirables doivent aussi être notés même s’ils n’atteignent qu’une portion infime de sujets. C’est le cas notamment de la diarrhée et du gaz qu’on risque en cas d’excès de consommation.

 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *